Scandale scolaire à Trèbes : lettre ouverte de Christophe Barthès

lettre-ouverte-trc3a8bes-page-001

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Trèbes RBM : Lettre de l’Opposition n°3

lettre-trc3a8bes-n3-page-001

lettre-trc3a8bes-n3-page-002

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Solidarité avec le peuple Allemand

wp-1482262221415

Après l’attentat de Berlin visant un marché de Noël, faisant 12 morts et plus de 50 blessés, la permanence du Front National de l’Aude revêt le drapeau Allemand depuis hier.

Soyons solidaires face au terrorisme islamique !

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Le FN11 souhaite un joyeux Noël et une bonne année aux passants

wp-1482262330884

Les fêtes de fin d’année approchant, une banderole a été placée sur la façade de la permanence pour souhaiter un joyeux Noël et une bonne année aux passants.

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Trèbes : Lettre de l’Opposition n°2

lettre-trc3a8bes-2-r

lettre-trebes-2-v

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Elections en Autriche : pour une Europe des Nations !

drapeau-autrichien

Les élections Autrichiennes ayant été annulées pour cause d’irrégularités, le second tour sera re-voté le dimanche 4 décembre.
Norbert Hoffer, candidat du FPÖ et allié du Front National au Parlement Européen, a ainsi toutes ses chances de l’emporter et de devenir le prochain Président de l’Autriche.
Après le Brexit, le référendum en Hongrie et l’élection de Trump, souhaitons une grande Victoire à nos amis patriotes !
De ce fait, la permanence du Front National de l’Aude s’est revêtue du drapeau Autrichien jusqu’au 4 décembre.

Publié dans à Trèbes, Accueil | Laisser un commentaire

11 novembre à Trèbes : une démocratie à géométrie variable

11-nov

Christophe Barthès, conseiller régional et municipal de Trèbes, a participé aux commémorations du 11 novembre dans sa commune. Le maire ayant refusé de lui laisser déposer une gerbe, ce dernier a décidé d’organiser sa propre cérémonie pour rendre Hommage à nos poilus.
Il s’avéra que notre gerbe a comme par hasard mystérieusement disparue alors qu’elle avait été livrée par le fleuriste avec les autres gerbes des différents représentants politiques.

Lors de cette cérémonie, notre conseiller régional a donné discours solennel, suivi d’une minute de silence et conclu par une Marseillaise entonnée par toutes les personnes présentes.

A l’issue, l’assemblée s’est déplacée à l’entrée du cimetière et Christophe Barthès a pu intervenir pour expliquer les raisons de ce rassemblement :

Un mot quand même pour expliquer pourquoi j’ai tenu à vous réunir cette après midi.

J’ai envoyé un courrier au Maire de Trèbes, pour lui demander l’autorisation de pouvoir déposer une gerbe au pied du monument aux mort en tant que conseiller régional, pendant la cérémonie de ce matin.

Il m’a répondu qu’il n’y était pas obligé et qu’il refusait, qu’il respecterait l’ordre protocolaire comme la loi le lui oblige pour sa cérémonie mais pas question que je dépose quelconque gerbe.

Bel exemple de démocratie de la part d’un Maire qui en façade affiche l’unité, le rassemblement mais qui, par derrière est tout autre.

Tout comme pour l’hommage du 1er novembre aux pieds noirs et aux harkis morts pour la France où le maire a refusé de donner la parole aux  associations qui d’habitude s’expriment.

Son prédécesseur assumait une dictature « franche » et on savait où on allait, avec celui-ci, ce serait plutôt une dictature sournoise ou hypocrite. Méfions nous de lui, de son équipe et de leurs bonnes intentions de façade qui en cachent d’autres.

Il veut nous empêcher de faire notre travail d’élu alors que nous nous devons de représenter lors de toutes les cérémonies les électeurs qui nous ont accordé leur confiance.

Il va falloir qu’ils se mettent tous dans un coin du cerveau que nous avons été élus légalement et démocratiquement, que nous n’avons fait aucun coup d’état et surtout aucune magouille pour être élus et qu’il va falloir compter avec nous.

A chaque commémoration je réitérerai ma demande de dépôt de gerbe et si on persiste à me la refuser j’organiserai à chaque fois une cérémonie parallèle comme aujourd’hui.

LES DÉMOCRATES NE SONT PAS DU CÔTÉ QUE L’ON CROIS !

Enfin pour finir je voudrais dire à notre Président de la République, à son 1er ministre, à la présidente de région,au président du département et à notre Maire, qu’il y a eu des élections aux États Unis et qu’ils peuvent prendre exemple, que ce soit sur Mr Trump qui a remercié et félicité Mme Clinton pour le travail fait pour le pays, mais également Mme Clinton et le président Obama qui ont tous deux félicités Donald Trump et dit qu’ils se rangeaient derrière leur nouveau président, ils ont tout naturellement accepter les résultats des élections.

Nous n’avons certainement pas de leçon de démocratie à donner à qui que ce soit et prenons plutôt exemple sur les autres.

Publié dans à Trèbes, Accueil | Laisser un commentaire

TRÈBES SANS MIGRANTS

Avec le groupe Trèbes Rassemblement Bleu Marine, je défendais lundi soir au Conseil Municipal de Trèbes, la motion “ma commune sans migrants”.
Si le maire de Trèbes, Eric Ménassi, a accepté de me laisser la lire, il ne l’a pas mise à l’ordre du jour mais l’a quand même soumise au vote.
En revanche, lui et sa majorité ont voté contre. L’opposition de gauche dissidente de Sébastien Ribera a quant à elle été perturbée. Après quelques balbutiements, hésitations et une tirade anti-racistes de son véritable chef de groupe, Jacques Sentenac sur l’écœurement et l’interrogation de ce que faisait une telle motion au sein du conseil municipal, ils ont voté dans la confusion la plus totale de leur groupe, et les sourires satisfaits du TRBM, contre la motion, tout en nous disant qu’ils auraient préféré ne pas voter.
Le Maire avait sans nul doute ” donné des consignes ” tant autour de la table que dans le public pour ne pas que tout cela dégénère.
Nous avons pu déploré, lors d’une question diverse sur l’école, le paradoxe de Monsieur Sentenac qui, après avoir refusé de voter notre motion, s’est inquiété du nombre des élèves allophones qui sont de plus en plus nombreux dans les classes de nos écoles.

En résumé: silence des sympathisants socialos, communistes, verts de la majorité et indignation de l’opposition EX socialiste.
EN OFF, à la fin du conseil, aucun de ces bienfaiteurs (à qui j’ai posé la question), n’était près à accepter de recueillir une famille ou même un seul d’entre eux.
MORALITÉ: Chez les autres avec l’argent des autres, mais pas chez moi !

Christophe Barthès

14670795_1808854966050418_2428380573886287948_n14657436_1808855049383743_5558047290223128335_n

Publié dans à Trèbes, Accueil, Actualité | Laisser un commentaire

Des actions à encourager

dsc_2428

J’étais samedi soir,à la soirée partenaires de la confrérie des capucins au domaine de Sautès à Trèbes.
La confrérie des capucins œuvre depuis 15 ans au Burkina Faso où elle parraine un village de 2000 habitants. Cela permet d’améliorer la qualité de vie des villageois sur l’agriculture, l’éducation et la santé, pour, comme l’a expliqué son président Bernard Vidal, inciter ses villageois à rester et apprendre à vivre chez eux plutôt que de migrer dans notre pays ou nous ne savons plus où les mettre .
J’ai trouvé que c’était une belle initiative et c’est pourquoi je suis allé soutenir leur action!

Publié dans à Trèbes, Accueil | Laisser un commentaire

Barthès, candidat FN officieux sur la 1ère circonscription en 2017 ?

 

christophe

Poussés par la vague «Bleu Marine» au niveau national, les Audois ne dérogent pas à la règle et sont de plus en plus nombreux à pousser la porte du Front national dans le département. Samedi, depuis sa permanence trébéenne, le secrétaire départemental du FN 11, Christophe Barthès, se réjouissait ainsi des 35 nouvelles cartes d’adhésion enregistrées au cours de la semaine passée. Soit désormais, plus de 1 000 adhérents frontistes à jour de leur cotisation dans l’Aude.

«À l’Agglo, les grandes manœuvres préélectorales ont commencé…»

Pour l’heure, s’il n’a pas souhaité aborder la question des législatives 2017, où il est candidat à la candidature au même titre que Robert Morio sur la 1re circonscription de l’Aude – «c’est Marine qui tranchera…» , Christophe Barthès annonce d’ores et déjà «une grosse surprise sur une des deux autres circonscriptions» audoises. «Vous en saurez plus à la fin de ce mois d’octobre…»

En attendant cette fameuse surprise (!!), c’est sur le sujet des migrants que le secrétaire départemental du FN 11 a tout d’abord tenu à s’exprimer. Eux pour qui «il semble plus facile de trouver des structures d’accueil que pour les SDF, nos jeunes et nos vieux en difficulté… Là, ce sont 90 d’entre-eux (des migrants) qui vont être relogés à Limoux». Une manifestation frontiste sur le sujet aura ainsi lieu à Limoux, le samedi 15 octobre prochain. En sachant que d’ores et déjà, le FN a déposé une motion dans chaque ville où «nous avons des élus (comme à Carcassonne, Ndlr), pour défendre «ma commune sans migrant». Et cette question devrait être abordée et portée lors du prochain conseil municipal de Carcassonne, le jeudi 8 décembre.

Aussi, que dire de Carcassonne Agglo, autre thème abordé par le représentant du FN audois, hier. Pour le secrétaire Christophe Barthès, «les grandes manœuvres préélectorales ont commencé… Que dire de cette usine de pâtes qui devait être créée sur Béragne, avec plusieurs centaines d’emplois à la clé ? Ce projet a disparu. Et où en est-on de ce parc d’attraction du côté de Douzens, avec 2 000 emplois promis ? Derrière ces gesticulations, il n’y a rien !»

Publié dans Dans d'Aude | Laisser un commentaire